03 juillet 2015

Par la porte entrouverte

  Ouverte aux vents d'outre-colère, d'outre-horizon et d'outre-nuit, la porte qui donne sur la mer laisse entrer un flot d'infini festonné d'une écume amère. Chargé d'étoiles et de varechs, plein de coquillages et d'oiseaux, il donne passage à un navire qui s'échoue au pied de mon lit.   Il descend d'une passerelle une femme abritée d'une ombrelle suivie d'un enfant en vareuse et un homme une pipe à la main. Puis viennent un lion en majesté suivi d'un ours mal léché tiré par un rayon de miel que portent un... [Lire la suite]
Posté par bombyx à 14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]